Bilan mitigé pour les autocars “Macron”

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

flotte-autocars32% de taux d’occupation ! les autocaristes ne remplissent pas leurs cars, sur les 148 lignes proposées, la demande se concentre surtout sur une dizaine d’entre elles et seulement deux fonctionnent réellement, Paris-Lille et Paris-Lyon. Il semble avoir inadéquation entre l’offre et la demande, on compte aujourd’hui 5 grands opérateurs sur le marche et quelques locaux forcés de pratiquer des prix très bas pour attirer les voyageurs. Une guerre tarifaire qui n’est pas rentable, l’Arafer, le gendarme du rail et de la route a calculé que la recette moyenne par passager n’atteint que 3.20 euros pour 100 km. La consolidation est a venir selon les spécialistes (malgré le loupé du rachat de Megabus), le régulateur explique lui que le marche n’est pas encore très connu et souffre d’un déficit d’image.

L’avenir des autocars?

Ce qui est certain c’est que pour devenir rentables les prix devront remonter en flèche et les lignes les moins rentables supprimées, ce qui pénalisera forcement les populations qui avaient le plus besoin du développement des transports en bus… les autres quant a eux auront le choix de se rabattre sur l’avion , le train ou encore le co-voiturage.

 

Découvrez d'autres articles intéressants

bus fashion

Le bus Fashion

La campagne «Stage3 on Wheels» mettra en vedette un bus qui sera stationné dans des endroits populaires de la région de Delhi-NCR et sera également disponible

Vous partez déjà? Si ce n'est deja fait demandez un DEVIS c'est gratuit & rapide